Randonnée entre amis : l’épopée inoubliable dans les collines du Brionnais !

Ah, la magie de la randonnée entre amis ! Nous avons tous vécu ces moments inoubliables, mêlant rires, défis, et découvertes. Attachez vos chaussures de marche, car nous partons pour une aventure épique à travers les paysages pittoresques du Brionnais et ses paysages préservés et chargés d’histoire.

Jour 1 : le départ enthousiaste pour une belle balade entre amis

Le soleil se lève sur notre petit groupe hétéroclite, chacun portant son sac à dos rempli d'excitation et de provisions : après un long conciliabule, nous avons décidé de voyager léger et de porter nous-même nos bagages : un petit geste pour la planète qui nous tient à cœur. Mais prenant en compte nos envies d’un séjour durable dans les faits et pas que sur le papier, l’agence de voyage, devant nos hésitations, nous avait proposé plusieurs solutions, comme ne faire transporter les bagages qu’un jour sur 2 par exemple : en se triturant les méninges, on peut toujours trouver des solutions !

Nos sacs à dos bien ajustés, nous commençons notre randonnée dans le doux paysage vallonné du Brionnais. Les haies vives bordent les chemins, et c’est pour nous étonnant, tant ce genre de paysage est rare après la politique agricole des années 50 qui a vu l’arrachage de la plupart des haies de nos campagnes. Ici, à priori, on n’a pas eu cette mauvaise idée et l’on peut dire que le Brionnais est un bocage extrêmement bien préservé (Il est d’ailleurs candidat au patrimoine mondial de l’UNESCO : croisons les doigts, car le verdict tombera en 2025.).

Puis, la première église romane se dresse, et à priori nous en verrons encore bien d’autres, puisque le Brionnais est une des régions de France où la concentration en édifice roman est l’une des plus importantes de France.

Première étape terminée : et bien le Brionnais, contrairement à ce qu’on avait envisagé, ce n’est pas plat du tout ! Nous avions demandé des étapes de 30 km par jour, l’agence avait ménagé nos ardeurs en nous proposant plutôt des étapes de 25 km… Nous sommes contents de cette décision.

Conseil 1 : les visites culturelles.

Demandez à l’agence de voyage d’Intégrer des visites d'églises romanes (qui peuvent être guidées par des professionnels) pour plonger vos amis dans l'histoire du Brionnais. Les détails architecturaux et l'atmosphère spirituelle font de chaque église une escale vraiment enrichissante.

Jour 2 : nuits Insolites en randonnée et rencontres chaleureuses

Les vrais amis se révèlent dans les moments de défi. Notre parcours nous réserve quelques dénivelés surprenants. Certains rient à gorge déployée, d'autres maudissent les montées, mais tous partagent le plaisir d’atteindre la crête d’une colline, car alors se déploie un paysage à 360° sur le bocage absolument incroyable.

Le Brionnais n’est pas une région qui s’adapte bien au bivouac, mais elle offre une multitude d’hébergements insolites ou chez l’habitant où l’accueil est vraiment extraordinaire : on nous avait dit que les Bourguignons savaient recevoir et on ne nous avait pas menti !

Ainsi, ce soir, nous faisons halte chez Françoise et Philippe, deux « locaux » passionnés de nature (spécialiste de la faune, de la flore du Brionnais). Nous dormons ici dans un tipi. Après un repas magnifique en compagnie des propriétaires (avec un digestif assez incroyable, croyez-moi.), Françoise nous propose de faire un feu de camp pour finir la soirée en beauté ; une petite touche de convivialité que nous avons vraiment beaucoup appréciée : c’est pour ces instants là que nous partons entre amis chaque année, pour les souvenirs que cela grave en nous.

Conseil 2 : privilégiez les rencontres en dormant dans des hébergements insolites ou chambres d’hôtes qui font table d’hôte.

Optez pour des hébergements chez l'habitant, où les amis peuvent échanger avec les locaux. Les anecdotes partagées autour d'un repas créent du lien et donnent lieu à de belles conversations.

Jour 3 : randonner à plusieurs, c’est rencontrer un territoire et les hommes qui y vivent

Aujourd’hui, c’est mercredi, et notre randonnée passe par Saint-Christophe-en-Brionnais, jour du pittoresque marché aux bestiaux. Au cœur de l'effervescence, nous découvrons la vie rurale locale, échangeant avec les éleveurs et découvrant le patrimoine agricole.

Une visite guidée par des bénévoles, anciens agriculteurs ou passionnés de leur pays, vous est proposée : elle dure une heure et c’est captivant ! Nous n’avons pas regretté ce petit « intermède » dans notre randonnée pédestre.

Et puis nous reprenons nos chemins au milieu des prés verdoyants avec les si nombreuses charolaises qui se dorent la pilule au soleil avec leurs veaux à leur côté.

Conseil 3 : Encouragez la solidarité.

Les moments difficiles en randonnée créent des liens indéfectibles. Encouragez le partage de responsabilités, que ce soit dans le portage des sacs ou le choix de l’itinéraire : le plus long ou le plus court ?

Jour 4 : la forêt et le fleuve : un moment fort de notre randonnée à pied

Notre dernier jour est alors très différent des jours précédents : en effet, nous serons une bonne partie de la journée dans une très belle forêt de feuillus qui nous emmène jusqu’à Semur-en-Brionnais.

Nous avons flâné dans ses ruelles pavées : quel joli petit village de caractère avec ses maisons en pierre dorée, témoins d'un riche passé médiéval. Nous avons pris le temps de visiter l’église romane, avec son clocher octogonal, et le château dont la tour est une des plus anciennes de Bourgogne. Elle domine le paysage et le passage en randonnée sur l’ancien chemin de ronde du village vous offrira des vues vraiment exceptionnelles sur cette belle campagne.

La fin de notre randonnée se termine après une belle descente dans la vallée de la Loire où on profitera d’une petite pause fraîcheur en bord de Loire : une façon très sympa de finir ensemble cette belle aventure.

Alors que nous achevons notre randonnée, les souvenirs de paysages préservés, d'échanges chaleureux et de moments uniques nous accompagnent. Le Brionnais, avec son bocage authentique, nous offre une escapade hors du temps.

Conseil 4 : capturez l'Essence du Bocage.

Saisissez l'opportunité de photographier les haies vives, les églises romanes et les moments partagés. Ces images raconteront une histoire inoubliable.